Un service explosif

15,90

Adultes – Romance / Contemporain / Comédie romantique

À 18 ans, Kanyin vient de terminer son lycée avec brio et ne tient plus en place à l’idée d’entrer enfin à l’université.
Toutefois, lorsque sa mère lui annonce qu’elle doit passer ses vacances au Bénin, auprès de son père, sa bonne humeur s’évapore. Ce dernier étant constamment accaparé par son métier de chirurgien, la jeune fille s’attend à deux mois d’ennui et de solitude.
Elle ne prévoyait certainement pas retrouver un vieil ami d’enfance dans une situation plus qu’inattendue : dans le coma.
Et elle s’attendait encore moins à ce qu’en le touchant, elle se retrouve projetée dans un endroit des plus étranges…

212 Pages.

En PRECOMMANDE – Sortie le 3/2/2023

ISBN 9791096622955

 

Exemplaires dédicacés (dans la limite des stocks disponibles)

En stock (peut être commandé)

Description

Un repas, une serveuse aux baskets bleues, un accident qui changera tout…

RÉSUMÉ

Comme tous les mardis, Harold passe la soirée avec Léa, dans leur restaurant favori. Pourtant, cette fois, ce moment d’ordinaire agréable sera gâché par une nouvelle serveuse — portant de détestables baskets bleues —, qui, en plus de fournir un mauvais service, renversera le contenu d’une assiette chaude sur Léa. Certain qu’elle l’a fait exprès, Harold s’énerve, exige qu’on licencie la malheureuse — mais mignonne — Elsa.

Dès lors, un affrontement s’engage entre nos deux protagonistes, source d’une cascade de malentendus et de situations rocambolesques impliquant des trahisons, un passage aux urgences, des tongs par moins cinq degrés, et même un entretien d’embauche le jour de la Saint Valentin…

Y a-t-il de la place pour l’amour, dans tout ça ?

EXTRAIT 1

La femme aux baskets ouvre la bouche pour parler, mais se retient à la dernière seconde. Elle s’efforce ensuite de revêtir une expression neutre, qui se traduit plutôt par une envie de meurtre à peine masquée. Harold en déduit qu’elle est novice dans l’art du faux-cul et de la langue de bois, qualité très appréciée dans cette partie de la capitale et dans la vie professionnelle en général. Avec cette lacune, comment survit-elle au quotidien? Indifférent à l’injustice de la situation — c’est son job, après tout —, il ajoute :

— C’est son plat préféré. Changez-lui, ça ira plus vite. Vous pouvez demander à…

— Très bien, le coupe-t-elle avant qu’il n’ait pu dire le nom de Rose.

Elle se saisit du plat de Léa avec rage et, au moment de se redresser, le lâche brusquement. Le contenu du repas se déverse presque entièrement sur le chemisier fleuri de Léa, qui hurle, outrée :

— Mon Dieu! Mon chemisier!

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Un service explosif”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *