Un éternel commencement, tome 1

(1 avis client)

15,90

Adultes / Fantastique

RÉSUMÉ

Un secret de famille.

Une rencontre hors du commun.

Un voyage au-delà du temps.

Un soir d’hiver, hantée par l’inexplicable disparition de sa mère vingt années auparavant, Anna se réfugie sur une plage déserte. Oublier… faire taire cette douleur lancinante qui broie ses entrailles.

Tandis que l’obscurité avale peu à peu les vagues, la jeune femme n’aperçoit pas immédiatement la forme qui émerge des flots et se dirige vers elle. Pourtant, cette étrange rencontre va lui ouvrir la voie, l’aider à reconstituer un puzzle dont les pièces sont éparpillées à travers le temps et l’espace. Cette quête la mènera aux frontières de l’inimaginable…

308 Pages.

 

Les plus :

  • Couverture spéciale en peau de pêche (soft touch), disponible uniquement en précommande (dans la limite des stocks disponibles).
  • Dédicace possible de l’auteur (à préciser dans la commande)

1 avis pour Un éternel commencement, tome 1

  1. Marie Nel

    Marie H. Marathée fait partie des auteurs que j’aime retrouver, que j’apprécie et avec lesquels je suis sûre de passer un bon moment. Je l’ai découverte dans des nouvelles et également dans un autre roman La vallée des papillons que j’avais alors beaucoup aimé. J’aime sa sensibilité, sa pudeur et sa façon de conter une histoire. J’étais donc contente de la retrouver ici dans un autre roman, une autre histoire.

    Je ne vais pas trop parler de l’histoire en elle-même, ce serait vraiment dommage de trop vous en révéler et il ne faut pas casser le côté mystérieux du résumé. On va suivre Anna, une jeune femme dynamique, maquettiste. Elle a beaucoup de caractère. Elle reçoit un jour une lettre qui va bouleverser ce qu’elle connaissait de son passé. Elle découvre alors que même sa sœur lui a menti. Cette dernière va avoir un grave accident qui va la plonger dans le coma. Le monde d’Anna s’effondre. Et ce n’est pas non plus son père atteint de la maladie d’Alzheimer qui va pouvoir lui donner les réponses à ses questions. Elle décide donc d’aller à la découverte de son passé afin de retrouver la personne qui lui manque le plus au monde. Elle va rencontrer un soir sur une plage un être hors du commun, qui va l’aider dans sa quête de vérité et lui ouvrir la voie vers le chemin qu’elle doit emprunter pour obtenir des réponses à ses questions. Ces recherches vont l’emmener vers des paysages qu’elle ne connaissait pas, qu’elle va découvrir, elle ne sera pas au bout de ses surprises.

    Ce secret peut paraître très simple à première vue, mais il ne sera pas facile pour Anna de rassembler les morceaux du puzzle afin de le reconstituer. J’ai aimé la suivre dans ses recherches, et dans sa vie tout simplement. La vie ne l’épargne pas, mais elle saura toujours se relever et continuer. Ce secret la maintient debout. J’ai beaucoup aimé cette jeune femme, je me suis très vite attachée à elle et j’avais envie de l’aider, de la réconforter, de lui prendre la main et de l’aider. Je me suis attachée également aux autres personnages, mais c’est celui d’Anna qui prédomine. J’ai par exemple beaucoup aimé Mikka, qui sera plein de bons conseils pour la jeune femme. Il est en même temps très mystérieux et on n’arrive pas tout le temps à le cerner.

    L’auteure fait passer plein de beaux messages et de belles valeurs à travers ses personnages, sur l’amitié, la loyauté, l’amour, la transmission, l’héritage familial, les secrets de famille. Ce côté surnaturel qu’elle amène avec Mikka apporte une dose de mystère, et en même temps il est une base solide sur laquelle Anna peut s’appuyer et surtout compter. Marie H. Marathée décrit bien les sentiments sans jamais en faire de trop. Je me suis très vite attachée à tous, et pourtant elle n’utilise pas le style narratif qui d’habitude fait que je ressens le plus les émotions. Elle a, en effet, choisi d’utiliser la troisième personne du singulier pour faire parler Anna. D’habitude, je suis plus sensible au « je », mais là, l’auteure a tellement bien su retranscrire les émotions et les sentiments qui traversent les différents personnages, que j’ai réussi à me mettre à leur place et à ainsi ressentir la moindre de leurs émotions. Je n’ai ressenti aucune distance vis-à-vis des personnages, et avec un tel sujet, c’est un fait très important.
    Les décors sont eux aussi bien dépeints, sans jamais alourdir le texte. L’auteure nous fait voyager entre le Sud de la France et l’Afrique, les paysages et l’atmosphère de ce pays sont d’une telle réalité que j’ai très bien réussi à me les imaginer.

    La lecture s’est faite rapidement et avec beaucoup d’avidité. J’avais tellement envie de savoir ce qui allait arriver à Anna, que je tournais les pages sans trop m’en rendre compte. Pas un moment, je n’ai ressenti de l’ennui ou un désintérêt. J’ai suivi Anna avec beaucoup d’intérêt. Je me suis bien souvent mise à sa place et j’avais vraiment envie que tout s’arrange au mieux pour elle. La plume est très fluide et l’auteure amène des touches d’humour dans ses dialogues qui font du bien, elles allègent le récit et parfois des situations un peu plus lourdes ou intenses en révélations.
    C’est un premier tome, donc on n’aura pas toutes les réponses à nos questions avec lui. Anna n’a pas fini sa quête, et vient se poser en fin de roman une autre problématique. Celle-ci est restée floue pour moi et un peu incompréhensible. Je pense que j’en aurais toutes les explications en lisant le second tome. En tout cas, je ne m’attendais pas à ce que l’histoire prenne ce chemin et c’est toujours agréable de se faire surprendre dans un roman où on pensait que tout était tracé. Anna va devoir relever d’autres enjeux qui sortent de l’ordinaire. Le côté surnaturel a pris une place plus importante avec cette fin.
    Et pour conclure, je ne peux que soulever la beauté de la couverture, qui est elle aussi pleine de mystère, ces vagues qui roulent, qui vont et viennent, ce titre, tout est bien mystérieux. Je commence à entrevoir leurs significations, mais j’attends les explications dans l’histoire pour être sûre de moi. Elle est d’une texture « peau de pêche » très agréable, qui rend l’objet livre très beau et à avoir dans sa bibliothèque.

    Marie H. Marathée a su me séduire une nouvelle fois avec cette histoire, tout comme elle a su le faire avec ses précédents romans et nouvelles. J’ai beaucoup aimé ce livre et je n’ai qu’une hâte maintenant, c’est de me plonger dans la suite. Je sais en plus qu’elle doit sortir prochainement, ça va être un plaisir de retrouver Anna et d’essayer d’avoir des réponses à mes interrogations.
    Si vous ne connaissez pas encore Marie H. Marathée, je vous la recommande vivement, n’hésitez pas à la lire au travers de ses nouvelles ou de ses romans. Elle sait à chaque fois passer de belles valeurs et des sentiments vrais et nobles au travers de ses personnages et de leurs vécus. Ce sont à chaque fois des sujets marquants pour moi, ses histoires restent dans ma mémoire. En disant ça, je pense notamment à son roman La vallée des papillons dont je me souviens très bien et qui me restera en mémoire encore un moment.
    Et donc, si vous avez envie d’une belle lecture, profonde et attachante, avec une légère dose de surnaturel, ce roman ci est fait pour vous.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *